Comment un train peut-il rouler sous -50°C ?

Sous -50°C, le plus compliqué est de faire démarrer le train.

Comment un train peut-il rouler sous -50°C ?

Sous -50°C, il faut déjà réussir à faire démarrer le train, c’est à dire faire fonctionner l’électronique : c’est le plus compliqué !
Pour cela, on effectue un préchauffage des équipements, via une prise ou via le pantographe, pour les faire passer d’une température de -40°C à -25°C , tout en anticipant (vernis spéciaux sur les cartes électroniques) d’éventuels courts-circuits liés à la condensation et on crée des tunnels de dégivrage pour les bogies. Pour faire fonctionner la mécanique et donc faire rouler le train, on transforme les chasses-obstacles en chasse-neige et on utilse des matériaux adaptés : aciers spéciaux…

 

Plus d'infos - Fonctionnement du train